Les belles histoires du défi

Retrouve les témoignages et les retours d’expérience de nos participants.

Epargne et réalise tes projets

L’aventure a débuté au début de l’année et je croyais qu’elle serait bien trop longue mais aujourd’hui je n’ai plus envie que ça s’arrête ! 

J’ai toujours eu du mal avec l’épargne. En fait même je n’épargnais pas, je mettais de côté pour dépenser après. Alors quand le Defi Epargne a été lancé, j’ai su que c’était ma solution. 

Le truc est simple, chaque lundi je reçois un défi épargne à accomplir. Et aujourd’hui quand je regarde mon solde, je suis fière de moi.

Depuis 4 années que je suis salariée, je n’étais jamais arrivée à ce niveau d’épargne. 

Et ce qui est magique, c’est que je vais réaliser un projet dans pas longtemps et grâce au défi, j’aurai un capital pour me lancer, sans devoir prendre un prêt auprès de qui que ce soit. 

Vivre la vie de Lougah sans claquer l’argent de Lougah

Être peu dépensier (ne disons pas avare, c’est méchant) est un principe de base pour moi. 

Je ne vois aucun intérêt à prendre un tee-shirt griffé Nike à 9.900f à City sport quand je peux en avoir 3 pour le même prix, voir la même qualité, au black market. À vrai dire je n’aime pas les trucs chers-chers même 🙂 

Participer au #DefiEpargne aurait donc dû être pour moi un jeu d’enfant…en principe.

Là où le bas blesse, c’est que ma femme ne partage ABSOLUMENT pas cette noble philosophie. 

Conséquence: les Lundis, tous les lundis, je devais me justifier pour ces 10.000, 20.000, 75.000 (vous aussi vous sciencez pas hein ! ) mis de côté, au détriment du nouveau sac à main “INUTILE” qu’elle demandait.

Lundi était un jour sans, un jour sang, jour de boudage par défaut… jusqu’au jour où, fier et torse bombé, j’ai brandi les pass BBr gagnés au jeu #DefiEpargne !

Le BBr ! 

Elle en avait rêvé mais savait que “môgô avare” là n’allait jamais l’y envoyer (avec son argent).

Mais voilà que paradoxalement, c’est son côté “pingre” qui allait lui faire réaliser ce rêve.

Le BBr !

Puis le Majestic ! 

Car dans le même temps, j’ai gagné un des passes pour aller voir Dune.

Le défi épargne est alors devenu pour ma femme ce qu’il a toujours été pour moi : une brillante façon de vivre la vie de Lougah sans claquer l’argent de Lougah.

Depuis, elle n’arrête pas de me demander comment on fait pour s’inscrire : elle a tout compris de la vie 😀

Le défi épargne, me permet d’être plus rigoureuse financièrement mais au delà je développe cette même rigueur dans des secteurs de ma vie qui le nécessite. Je trouve que l’initiative est bonne et à encourager.

Bénédicte Touré

La communauté des agnis

C’est avec entrain que chaque lundi j’attends les défis. C’est un plaisir de faire partie de cette communauté des  »Agnis  », l’élite de notre ère car arriver à se discipliner à l’épargne relevait de la maestria mais j’ai su demeurer sur le droit chemin. Merci à vous pour ces challenges qu’on relève chaque lundi avec enthousiasme.

Le défi m’a permis d’être moins dépensière et d’avoir le sens des économies. Même si des fois c’est dur, je suis fière de moi quand je vois mes économies avancer et surtout que je suis récompensée pour mes efforts avec les récompenses des partenaires, c’est vraiment top. ça motive vraiment. Grâce à vous je mettrai mon projet sur pied

Rayana Azoh

Je ne savais pas que j’avais autant d’argent

Avant je ne me souciais pas vraiment de mon épargne, j’avais même pas de compte épargne. il y a quelques années de cela, un ami m’avait parlé du Défi Epargne mais ce n’était pas trop mon truc l’épargne. En fin d’année 2020, je suis tombé sur une publication sur Facebook qui parlait du Défi Epargne et là je décide de tester. 

Ce qui m’a séduit tout de suite ce sont les défis de chaque lundi, quand j’ai envie de faire une dépense pas vraiment utile, je me rappelle automatiquement qu’il y a un défi qui m’attend le lundi et je remets l’argent en poche.

J’ai commencé à gérer mes dépenses, j’ai activé mon compte épargne et j’épargne systématiquement une partie de mon salaire et de l’argent de mes gombos, je ne savais pas que j’avais autant d’argent et que je pouvais en garder.

Je ne rate aucun défi, et mon nouveau compte épargne est bien garni, si j’avais connu le défi il y a plusieurs années actuellement là hum, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

J’ai une nouvelle mentalité

Je suis une grosse dépensière et il m’était difficile d’épargner. Grâce au défi, aujourd’hui, j’ai une nouvelle mentalité. 

J’arrive à épargner et je pense désormais à faire fructifier mon épargne.

J’attends les lundis avec un sentiment de stress, d’impatience et de joie.

Le Défi m’a faire découvrir des capacités que je possédais. Je me prépare pour le prochain défi en espérant monter la barre un peu plus haut.

Mon anecdote « j’ai l’impression que l’argent que j’épargne ne m’appartient pas. Il m’arrive d’emprunter de l’argent à ce que j’appelle « EPARGNE DEFI » mais je m’empresse de rembourser.

Merci au Défi pour cette éducation.

Je cherchais un moyen d’épargner cette année. On m’avait proposé plusieurs solutions allant d’un simple cahier à un compte bloqué en passant par des tontines. Puis un jour dans mes balades sur Facebook, je tombe sur le défi épargne. J’ai été automatiquement séduit.

J’avais déjà un compte chez Standard Chartered et la méthode du défi épargne alliait jeu et épargne. Ce qui fait que j’arrive à épargner sans soucis et sans ressentir un impact dans mon train de vie. Aujourd’hui je peux regarder mon compte avec joie.

Davy Yoro

Défi et cadeaux

Le défi épargne m’a permis de me discipliner financièrement à travers les défis hebdomadaires qui sont proposés.

Et si en plus on peut gagner des cadeaux. Que  peut demander de plus le peuple de Moïse ? 😅

Apprendre à planifier

Grâce au défi épargne je me suis rendu compte de l’importance de la création de différents comptes bancaires dédiés à différents projets. 

Ça facilite l’épargne et tout est plus clair. C’est plus facile de serrer la ceinture et de respecter le défi.

Des défis aléatoires

Épargner n’est pas un problème pour moi, j’ai une vie financière plutôt rangée.

Par contre, Épargner des montants non déterminés à l’avance, m’obligeant à replanifier mes priorités était un vrai défi car j’ai horreur des imprévus, surtout financiers.

J’ai commencé en Janvier 2021 Défi d’Épargne et comme on le sait tous, les défis par semaine varient follement. 10 000Fr une semaine, 75 000Fr une autre…

Les premiers mois, j’ai eu envie de tricher (j’avoue), de remettre à un autre mois mes paiements mais j’ai tenu, annulé des plans pas si importants au final, revu mes priorités.

JE SUIS FIÈRE DE MOI.

Je me surprends les lundis matins à attendre avec une sorte de petite excitation les mails de Défi d’Épargne.

Si vous souhaitez Épargner de façon fun et intelligente, visitez le site de defiepargne.ci.

En plus, chaque mois, des tirages au sort sont faits pour offrir des cadeaux aux épargnants.

J’ai déjà gagné des places de ciné de @majesticcinemaci, une séance de massage relaxant de @kente.sky.spa et des serviettes brodées de @dfea.broderie 😌.

J’attends mes pass BBR et mon billet d’avion 😁.

Le défi épargne permet d’observer une rigueur ascétique dans la gestion des finances. Très utile pour éviter les achats d’impulsion, pour la plupart non justifiés. 😉

Arnaud Kouamé

Raconte-nous ton expérience

Vous devez remplir ce champ
Menu