Stop! C’est un achat impulsif

En avez-vous réellement besoin ? Vraiment, est-ce nécessaire d’acheter ce truc ? Pause, et retournez la question au moins 10 secondes avant de valider cet achat. C’est la nouvelle façon de faire que le défi épargne vous conseille avant tout achat, aussi important soit-il.

On avoue, c’est loin d’être facile avec tous les sites de vente en ligne, les services de livraison, les ultra rapides fast-food et ces pages Facebook qui vendent tout et rien. Il suffit juste de penser à quelque chose, et tout de suite, Facebook l’affiche sur notre fil d’actualité… c’est de la sorcellerie parfois. C’est donc là qu’il faut être plus fort, plus calme pour pouvoir dire nooooooon sereinement à ces achats inutiles et spontanés.

Bien souvent, nous sommes tellement habitués à faire des achats impulsifs que nous ne faisons plus la différence. Il est l’heure d’en finir pour de bon avec ce genre de dépenses. Apprenons à les reconnaître et disons “Stop”. 

Qu’est ce qu’un achat impulsif ou à impulsion ? 

Un achat impulsif est tout simplement un achat qu’on n’a pas planifié ou qui se fait sur un coup de tête ou un coup de cœur. Comme on peut le voir, les sentiments interviennent beaucoup lorsqu’il est question de dépenser, ce sont donc eux qu’il faut contrôler. 

Les entreprises et vendeurs jouent énormément sur nos émotions afin de nous pousser à l’achat. Que ça soit par la vue, le toucher, le goût, tout est fait pour créer en nous le besoin de nous faire plaisir.

Il faut procéder avec attention et ne pas céder lorsqu’un achat n’a pas été budgétisé au préalable. Vous pouvez le remettre au mois prochain en prenant soin de l’inscrire sur votre liste ou dans un budget.

Comment reconnaître les achats impulsifs ? 

  • Lorsque vous êtes sur Facebook ou un site d’e-commerce et que vous voyez une petite enceinte bluetooth colorée qui vous fait plaisir, vous vous apprêtez à la commander alors que ce n’était pas prévu : c’est un achat impulsif. 
  • Vous êtes en plein shopping pour des pantalons uniquement, et vous voyez un t-shirt qui pourrait aller avec, même si vous en avez déjà plein : c’est un achat impulsif.
  • Vous voyez une promo sur un article et courez l’acheter pensant faire des économies alors que cette dépense n’était pas budgétisée ? Même si l’intention est bonne, ça reste un achat impulsif

Plusieurs situations peuvent conduire à des achats impulsifs ! Restez alertes et concentrés.  Dans la suite, voyons ensemble comment les éviter.

Pour en finir avec les achats impulsifs 

Conseil 1 : Repérez ce qui déclenche vos envies d’achats 

Quand est-ce que vous avez le plus envie de succomber à la folie dépensière ? Lorsque vous êtes triste ? Trop content ? Ou encore en compagnie de certains amis ? Le week-end ? 

Faites le point sur ces états afin de savoir vous retenir lorsque vous vous retrouvez dans ces situations. Ou encore mieux, faites le nécessaire pour les éviter. 

Conseil 2: Serrez la ceinture 

Prenez toutes les précautions qu’il faut pour éviter de dépenser. Par exemple, sortez exactement avec le montant de cash que vous prévoyez de dépenser au cours de la journée et laissez toutes vos cartes de crédit à la maison.

Supprimez aussi toutes ces applications qui vous poussent à commander à manger rapidement, restez loin des publicités (autant que possible) et retirez toutes vos informations bancaires des sites internet ou applications. En somme, rendez difficile la dépense.

Conseil 3: Avoir des hobbies gratuits

Les sorties du week-end sont souvent coûteuses. Vouloir se détendre, s’amuser se fait à des frais.

Et si vous vous trouviez des hobbies qui ne coûtent pas chers, voire même qui sont gratuits ? 

Par exemple, rejoignez un club de lecture ou de cuisine, devenez un passionné de documentaires ou de podcasts, apprenez une langue vivante (il y a des apps gratuites pour ça), mettez-vous à la broderie ou au dessin ! Et la liste n’est pas exhaustive.

Conseil 4: Se donner des objectifs financiers

La plupart du temps, on dépense parce qu’on n’a pas quelque chose d’important à faire avec notre argent. 

Décidez d’épargner pour un voyage, un pays que vous avez toujours voulu visiter (La Grèce ? Santorini ?). Cette année sera la bonne. Vous pouvez aussi penser à changer de voiture par exemple. Ou même à acheter un terrain ou construire une maison.

Concentrez-vous sur cet objectif et réalisez que chaque centime dépensé au hasard vous empêche de l’atteindre. Et au contraire, à chaque fois que vous résistez et vous en tenez à votre budget, vous faites un pas de plus vers la réalisation de votre objectif. 

Conseil 5: Se lancer de petits défis quotidiens

“Cette semaine, je mets 50.000FCFA de côté”, “je vais passer deux semaines sans acheter de nourriture dehors et cuisiner mes propres repas”, “Ce week-end, je ne sors pas et je reste à la maison”. Ces défis n’ont l’air de rien, mais accumulés sur une bonne période, ils donnent des résultats spectaculaires. 

Et avec le Défi épargne vous êtes sur la bonne voie pour vous challenger au quotidien, et réussir les défis. Mais surtout, vous épargnez tout en faisant une croix sur les achats impulsifs ! 

Menu